LE 9 NOVEMBRE 1938, c'était il y a 80 ans aujourd'hui LA NUIT DE CRISTAL - DIE REICHSKRISTALNACHTpar gamalabina à 20:33

Précédent

9 novembre 1938, il y a 80 ans se produisait en Allemagne au plein cœur de l'Europe un événement sans précédent dans l'histoire des pogroms subis par les Juifs d'Europe orientale.

Cet événement fut appelé La Nuit de cristal en référence aux milliers d'éclats de vitres trouvés dans les rues de toutes les grandes villes allemandes qui scintillaient comme du cristal.

C'est un événement qui s'est produit à peine six mois après la conférence d'Évian au cours de laquelle les Allemands avaient proposé d'expulser tous les Juifs d'Allemagne et d'Autriche, les expulser du Grand Reich hitlérien dans des terres non aryennes et dans le but clairement affiché de faire du 3e Reich allemand une judenfrei, une terre libérée des Juifs.

Cette conférence à laquelle ont participé la plupart des grandes puissances occidentales ainsi que quelques pays d'Asie et d'Amérique du Sud, s'est soldée par un cuisant échec pour le système nazi mais surtout, a mis en évidence que le sort des Juifs m'intéressait personne dans le reste du monde, alors que tous connaissaient les lois racistes mises en place à Nuremberg en 1935 qui réduisaient les 600 000 juifs allemands,  moins de 1 % de la population au rang de citoyens seconde zone.

Les nazis n'ont jamais fait mystère de la volonté de se débarrasser des Juifs par tous les moyens possibles et imaginables ; expulsions, déportations, puis finalement élimination physique par la solution finale.

Les processus qui allaient conduire au drame étaient connus de tous, les conséquences, peut-être pas mais le mode opératoire était largement diffusé dans la presse mondiale. Pour autant, personne ne s'est empressé pour recueillir ces 600000 Juifs qui connaîtraient au plus tard un sort funeste.

Manifestement, à cette époque, l'antisémitisme était une opinion largement partagée par tout le monde occidental.

C'est donc le 9 novembre 1938 que démarre un pogrom qui tuera selon l'estimation un peu plus de 200 Juifs, détruira plus de 2000 magasins et synagogues appartenant à cette communauté, mais surtout et c'est là que les choses sont les plus cruelles, Il sera entendu et largement diffusé par la propagande de Joseph Goebbels, qu' il considérera que c'est un juste retour de bâton fait aux juifs à la suite du meurtre de l'Attaché de l'ambassade allemande à Paris Ernst vom Rath par un jeune juif de 17 ans du nom de Herschel Grynszpan qui voulait par cet acte dénoncer le sort qui était fait à sa famille et plus largement sa communauté par les autorités du 3e Reich. Tout cela au vu et au su du monde entier.

Le 9 novembre et une date anniversaire qui résonne 5 fois dans l'histoire de l'Allemagne comme des tragédies ou ou des moments de libération.

9 novembre 1848 - l'exécution de Robert Blum, un des parlementaires de la Nikolaikirche. Anonçant la fin de la Révolution de Mars.

9 novembre 1918 - L’empereur d'Allemagne Guillaume 2 abdique en ce jour historique du 9 novembre.

9 novembre 1923 - Le fameux putsch raté d’Adolf Hitler à Munich.

9 novembre 1938 - La nuit de Cristal.

9 novembre 1989 - La chute du mur de Berlin.

Quoi qu'il en soit 80 ans après, la question de l'antisémitisme reste posée  actuellement où les mouvements d'extrême droite européens sont de plus en plus puissants. Cependant, cette fois-ci, ils ont la subtilité d'utiliser la question juive contre les communautés issues de l'immigration et de religion musulmane.

Le conflit israelo palestinien étant la pomme de discorde entre les musulmans et les Juifs, l'extrême droite s'en frotte les mains et utilise ce conflit vieux de 70 ans pour créer une dissension entre ces deux communautés qui à l'origine n'avaient aucun problèmes de cohabitation.

En ce jour de commémoration il ne faut jamais oublier que la barbarie de la Nuit de cristal faisait suite à toute une série de barbaries dans l'histoire de l'Occident qui remontaient à la conquête des Amériques en passant par la traite négrière, l'esclavage, la colonisation et les premiers massacres de type génocidaires de la décolonisation.

Aujourd'hui, après la polémique provoqué par Emmanuel Macron qui voulait saluer un grand guerrier en la personne du Maréchal Pétain, il faut surtout se souvenir qu'il se révéla être un grand criminel de guerre, bien longtemps avant cette collaboration avec le régime nazi lorsqu'il dût porter main forte à la République espagnole dans ses entreprises de colonisation. Face à la victoire glorieuse d’Abdelkrim el Khattabi, qui défendait la liberté des rifains face à la barbarie coloniale, il prêta main-forte au régime espagnol en gazant plus de 200000 civils du Rif au gaz moutarde ou ypérite utilisé 8 ans auparavant dans les tranchées de Verdun.

Il faut se souvenir que Pétain symbolise la répression du 1er territoire africain libéré du joug colonial avec une lâcheté sans limite, ce qui pérennise l'adage selon lequel les lâches sont faibles devant les forts et forts devant les faibles.

15 ans plus tard ce grand maréchal deviendra le complice de la déportation de plus de 250000 Juifs de France. Une complicité telle que même les généraux SS étaient surpris de voir avec quelle célérité les autorités françaises voulait se débarrasser des parents mais aussi des enfants juifs de France.

Le 9 novembre 1938 est donc un simple rappel que la barbarie peut très bien se marier avec la civilisation technologique moderne occidentale.

Le 20e siècle nous a fait rentrer dans l’ère des massacres à grande échelle consacrée par les guerres industrielles.

Bien qu'aujourd'hui il y ait un conflit sévère au Moyen-Orient qui dure depuis 70 ans il ne faut surtout pas mélanger les injustices commises aujourd'hui avec les injustices commises hier.

 

Gama Abina

V

Pour conclure on ne peut pas réparer une injustice par une injustice.